Malnutrition: lorsque les protéines, le calcium et la vitamine D font défaut

fromage

L’appétit diminue avec l’âge. Certains restaurants proposent d’ailleursdes «assiettes senior» avec des portions réduites. L’envie de manger moins vient d’un ralentissement du métabolisme. Des apports suffisants de protéines, de calcium et de vitamine D sont d’autant plus importants chez les personnes âgées pour prévenir une malnutrition.

Vitamine D

La vitamine D recouvre en fait toute une famille de substances, dont les plus importantes sont les vitamines D3 (cholécalciférol) et D2 (ergocalciférol). La vitamine D est importante pour le métabolisme osseux et peut, lorsqu’elle est associée à du calcium, prévenir l’apparition d’une ostéoporose.

La vitamine D est la seule vitamine que l’être humain peut lui-même synthétiser sous l’effet de l’exposition solaire. Toutefois, la production de vitamine D par la peau diminue avec l’âge et seuls quelques rares aliments tels que le poisson gras, le foie ou le jaune d’œuf en fournissent des quantités significatives.

Calcium

Le calcium est un constituant important des os. Associé à du magnésium et à des vitamines C, K et D, un apport suffisant en calcium renforce la densité osseuse et prévient l’ostéoporose (perte osseuse, fragilité des os). Les aliments riches en calcium sont les graines et les noix, les produits laitiers, les légumes verts, les céréales complètes et l’eau minérale à forte teneur en calcium.

Protéines

Les protéines sont des éléments indispensables aux muscles. Comme leur synthèse diminue avec l’âge, il est très important d’avoir une alimentation riche en protéines. Les seniors dont les apports protéiques sont insuffisants sont davantage sujets à la sarcopénie (fonte musculaire). Pour remédier à une carence, il faut miser sur les produits laitiers, les noix, le soja et ses dérivés, les lentilles, les pseudo-céréales riches en protéines comme l’amarante et le quinoa, la viande maigre, le poisson et la volaille.

Livraison à domicile de repas sains

A partir de 60 ans, les seniors peuvent bénéficier du service de repas de Pro Senectute et de ses organisations partenaires. Les livraisons à domicile couvrent différentes catégories de repas riches en nutriments et en sels minéraux comme: normal, diététique, végétarien, sans lactose, sans gluten ou pour diabétique.

Sans oublier les boissons

En plus de la malnutrition, de nombreuses personnes âgées souffrent de déshydratation (dessèchement). Car la sensation de soif diminue, elle aussi, avec l’âge. A cela s’ajoute le fait que beaucoup de seniors renoncent à boire le soir pour ne pas devoir aller aux toilettes durant la nuit.

Les symptômes d’une déshydratation sont entre autres: faiblesse, vertiges et troubles de la conscience, qui sont tous des facteurs de risque de chute.

D’une manière générale, on recommande de boire 1,5 litre d’eau par jour. En cas de prise de médicaments à effet diurétique, le médecin doit fixer individuellement la quantité à consommer quotidiennement. Les rituels sont souvent utiles: préparez-vous, par exemple, un thermos de tisane le matin et buvez-la dans le courant de la journée. Les meilleures sources de liquides sont l’eau minérale et du robinet, les tisanes et les infusions, ainsi que les jus de fruits coupés à l’eau gazeuse.

Mots-clés