Faire un don

Le fonds SOS vient en aide aux personnes en situation d’urgence ou à court d’argent

Les rhumatismes peuvent précipiter dans la précarité les personnes qui en souffrent et ne disposent que d’un petit budget. Même si la plupart des frais de traitement et de médicaments sont pris en charge par l’assurance maladie, les rhumatismes entraînent souvent des dépenses supplémentaires pour des thérapies non remboursées, pour des aménagements ou encore pour l’acquisition de moyens auxiliaires dont le besoin est urgent. Les caisses maladie et les assurances sociales ne couvrent jamais toutes les dépenses qu’occasionnent les maladies chroniques. La plupart des personnes concernées n’ont ainsi pas les moyens financiers d’installer un monte-escalier ou de transformer leur douche afin de la rendre plus accessible.

La maladie appauvrit

Nombre de rhumatisants doivent se résoudre à moins travailler ou perdent tôt ou tard leur emploi. Une spirale descendante maladie-pauvreté s’enclenche alors. Selon Caritas, en 2017, plus d’un million de personnes étaient pauvres ou menacées de le devenir en Suisse. Dans de telles conditions, une grosse facture du dentiste peut suffire à basculer dans la précarité. Et comme de nombreuses personnes démunies ont honte de leur situation financière, la pauvreté reste souvent cachée.

Aide directe aux personnes touchées

Le fonds SOS de la Ligue contre le rhumatisme soutient les rhumatisants en proie à des difficultés financières. Nous accordons jusqu’à 1000 francs par personne et par an. Examinées par une assistante sociale, les demandes doivent être motivées et renseigner tant sur la situation financière du demandeur que sur son diagnostic. Nous examinons en procédure simplifiée les demandes de financement à concurrence de 150 francs pour les moyens auxiliaires de la Ligue contre le rhumatisme.

Dépôt d’une demande au fonds SOS

Les demandes doivent être soumises par l’intermédiaire de la Ligue contre le rhumatisme de votre région ou d’une organisation nationale de patients. Contactez en toute confiance la direction concernée!

Les demandes relatives à l’acquisition de moyens auxiliaires pour un montant maximal de 150 francs peuvent être déposées directement par la personne concernée ou ses proches, ainsi que par des professionnels de la thérapie ou des soins. Téléphone: 044 487 40 00 ou info@rheumaliga.ch.

De plus amples informations sur l'allocation des fonds se trouvent dans le PDF ci-dessous.