Les rhumatismes des parties molles de la main

Les rhumatismes des parties molles de la main

Outre les maladies rhumatismales des articulations et des os (arthrose, arthrite, goutte, ostéoporose), les affections rhumatismales peuvent aussi toucher les structures molles de la main: muscles, tendons, ligaments, bourses séreuses, etc. Ces maladies font partie des rhumatismes des parties molles. Elles vont du pouce du skieur (rupture de ligament due à un accident de ski) au raccourcissement d’un tendon, en passant par un certain nombre d’affections musculaires. Les nerfs de la main peuvent également être touchés. Parmi ces nombreuses maladies, nous avons choisi d’en mettre trois en lumière.

La ténosynovite

D’intenses douleurs donnant une sensation de piqûre et de tiraillement dans l’articulation du poignet peuvent être due à une ténosynovite (inflammation de la gaine synoviale d’un tendon), déclenchée par une blessure sportive, une infection bactérienne, une arthrite ou une sollicitation excessive de l’articulation suite à l’adoption de mauvaises postures devant l’ordinateur ou à une activité manuelle répétitive. Le traitement conservateur fait appel aux attelles et aux bandages, ainsi qu’aux pommades et médicaments anti-inflammatoires. Dans certains cas, il faut procéder à une incision chirurgicale de la gaine tendineuse.

Les ganglions synoviaux et kystes séreux

Des ganglions ou kystes peuvent se développer sur les capsules articulaires ou la membrane synoviale des tendons. Ils apparaissent aussi bien au niveau du carpe que des doigts. Leur cause n’est pas élucidée. Ils sont souvent asymptomatiques et peuvent disparaître spontanément. Il est conseillé de les traiter s’ils sont douloureux.

Le syndrome du canal carpien

L’endormissement nocturne d’une main est le premier signe évocateur d’un syndrome du canal carpien ; suivent ensuite les troubles de la sensibilité, les sensations d’engourdissement et les douleurs. Ces symptômes sont dus à la compression du nerf médian au niveau du carpe. Le syndrome du canal carpien est une affection relativement fréquente de la main. Il se traite généralement à l’aide d’une orthèse, de bandages et d’injections. Si ces méthodes conservatrices ne suffisent pas, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

Mots-clés