Polymédication: Lorsque les médicaments interagissent

Medikamentenhaufen

Le traitement médical que doivent suivre de nombreux seniors implique laprise de multiples médicaments. A partir de cinq médicaments par jour, on parle de polymédication (ou polypharmacie).

Celle-ci comporte un risque, car on ne connaît pas exactement l’effet des différentes substances et de leur interaction sur l’organisme. L’interaction peut amplifier, amoindrir ou annuler l’effet d’un médicament. Même si la polymédication est généralement sans danger, le risque augmente avec le nombre de médicaments:

  • 5 médicaments ont 10 interactions;
  • 6 médicaments ont 15 interactions;
  • 7 médicaments ont 21 interactions; etc.

Médicaments avec interactions critiques

Les médicaments antiépileptiques, psychotropes, immunosuppresseurs et anticoagulants oraux sont jugés particulièrement critiques au regard des interactions qu’ils peuvent provoquer. Il ne faut pas sous-estimer non plus le risque d’interaction des antiacides, des préparations de vitamines, des antibiotiques, des antihypertenseurs et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Les médicaments phytothérapeutiques et ceux vendus sans ordonnance peuvent interagir également.

Le risque de chute comme effet secondaire

Certains médicaments peuvent engendrer un risque de chute du fait de leur seule action individuelle. Les personnes qui en prennent peuvent, par exemple, éprouver des vertiges en allant aux toilettes la nuit.

Les somnifères et sédatifs pris tardivement provoquent somnolence et hébétude le matin, car leurs principes actifs ne s’éliminent pas entièrement au cours de la nuit, notamment en cas de diminution de la fonction rénale ou hépatique due à l’âge. Les médicaments suivants sont réputés augmenter le risque de chute:

  • antidépresseurs
  • benzodiazépines (somnifères et sédatifs)
  • bétabloquants
  • antihypertenseurs
  • diurétiques (médicaments drainants)
  • neuroleptiques (prescrits contre les angoisses, l’agitation, les troubles psychiques)

Craignez-vous les interactions médicamenteuses?

Si vous prenez plus de cinq médicaments différents et que vous craignezqu’ils interagissent entre eux, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien. Il est de son devoir de vous informer des risques de la polymédication.

Mots-clés