Faire un don

La Ligue suisse contre le rhumatisme fait bouger la Suisse

Zurich, le 11 juillet 2018  

L’arthrose est la cause la plus fréquente de douleur et de perte de mobilité chez les personnes âgées. La campagne « Plus de mouvement. Moins d’arthrose » encourage à bouger davantage. L’exercice physique est en effet essentiel pour la prévention et le traitement des articulations douloureuses. D’éminents ambassadeurs de la Ligue suisse contre le rhumatisme ont également fait leur ce slogan. Sabina Schneebeli, Bea Petri et Marco Rima ont chaussé avec conviction leurs souliers de randonnée

Bon à savoir

Bea Marco Sabina Slider
De g. à d. : Bea Petri, Marco Rima, Sabina Schneebeli

L’arthrose, une maladie articulaire qui se caractérise par des symptômes d’usure, touche 25 % des personnes de plus de 65 ans : leurs articulations sont enflammées et les font souffrir, et leur vie quotidienne est souvent affectée par des limitations liées à la maladie.  

Les premiers signes d’une arthrose sont des douleurs diffuses ou vives, qui se manifestent lorsque le patient sollicite l’articulation alors qu’elle est en charge. Elle ne doit pas être confondue avec l’arthrite (rhumatisme inflammatoire), qui provoque d’intenses douleurs même au repos. De nombreuses personnes souffrant d’arthrose connaissent les raideurs matinales. Celles-ci disparaissent au bout d’un certain temps de mobilisation de l’articulation.  

Il est essentiel que le diagnostic soit précoce afin de retarder l’usure des articulations. En cas de raideurs matinales et de limitations sévères, la Ligue suisse contre le rhumatisme recommande de consulter un médecin. La chirurgie n’est nécessaire que dans de rares cas, car une thérapie ciblée permet d’obtenir d’excellents résultats.

Pas à pas

Les personnes concernées peuvent agir efficacement contre les douleurs articulaires. Les ambassadeurs de marque de la Ligue suisse contre le rhumatisme donnent le bon exemple : pour la campagne de sensibilisation « Plus de mouvement. Moins d’arthrose », l’actrice Sabina Schneebeli, la cheffe d’entreprise Bea Petri et l’artiste de cabaret Marco Rima ont chaussé leurs souliers de randonnée. La randonnée, de préférence en terrain plat, est idéale pour les articulations et permet de rester actif en douceur. Bea Petri, elle-même atteinte d’arthrose, souligne l’effet bénéfique de la pratique d’une activité physique en pleine nature. Par rapport aux conditions de vie au Burkina Faso, où elle est engagée dans le centre de formation « nas mode », elle se sent ici privilégiée : « Plus je vieillis, plus j’apprécie le contact avec la nature. »

Bougez !

Sabina Schneebeli

Les articulations ont besoin de mouvement. Les activités quotidiennes comme les travaux ménagers, les courses, la marche ont déjà un effet positif sur les articulations. Les sports doux pour les articulations sont particulièrement recommandés en cas d’arthrose diagnostiquée. En plus de la randonnée pédestre, le cyclisme, l’entraînement ciblé de la force, la natation (surtout le crawl) ou la gymnastique aquatique sont des activités appropriées. La Ligue contre le rhumatisme propose des cours de gymnastique pour tous les goûts et dans toute la Suisse.   

Il est également judicieux de réduire le surpoids et d’avoir une alimentation équilibrée. Les fibres alimentaires végétales et les acides gras oméga-3 contenus par exemple dans les poissons de mer gras, les noix ou l’huile de colza aident à combattre les inflammations associées à l’arthrose. Ils inhibent naturellement les inflammations.

En plus de l’exercice, la randonnée a de nombreux effets positifs. Je peux me détendre et me concentrer sur l’essentiel par la suite. 
Sabina Schneebeli, actrice

Informations complémentaires : Monika Siber, directrice de la communication, tél. 044 487 40 00, m.siber@rheumaliga.ch 

Photographe et réalisateur : Daniel Hager www.danielhager.ch