3 questions à: Péter Tamás

Peter Tamas
Péter Tamás

En 2015, Péter Tamás a fêté ses 20 ans à la Ligue contre le rhumatisme. Péter travaille depuis 2007 au sein du domaine Administration & Finances. En tant que patient, il connait bien les difficultés des rhumatisants. Le lupus érythémateux dont il souffre a entre autres endommagé ses reins. 17 ans après la première transplantation, l’organe reçu n’est malheureusement plus fonctionnel et Péter Tamás a dû reprendre les dialyses. Il attend désormais une nouvelle chance.  

1.         Ta maladie t’a amené à rencontrer de nombreux médecins. Qu’est-ce qui t’importe le plus dans ton contact avec ton médecin traitant?  

En plus des compétences médicales, j’attache une grande importance aux «softskills» tels que l'empathie et l'honnêteté. Un médecin doit aussi être capable d’admettre et d'assumer ses erreurs.      

2.         L’évolution de l’électronique ouvre de nouvelles perspectives, mais génère aussi de nouveaux défis dans notre travail. Quelle a été pour toi la plus grande avancée dans ce domaine aux cours de ces dernières années?  

Sans aucun doute le développement du World Wide Web. Il y a une vingtaine d’années, nous avons créé le premier site de la Ligue contre le rhumatisme. À l’époque, c’était une véritable révolution technologique. www.ligues-rhumatisme.ch est devenu en très peu de temps une source d’informations précieuses pour les rhumatisants.    

3.         Comment occupes-tu tes loisirs?

Mes trois chats m’accueillent dès que j’ouvre la porte de mon appartement. Ils sont extrêmement joueurs et me font beaucoup rire. La pratique régulière de la natation m’aide à garder la forme. J’apprécie beaucoup ces moments sans douleurs passés dans l’eau.