Faire un don

Appréhensions et préoccupations d’un groupe à risque

Zurich, le 27 mars 2020

Dans la crise du coronavirus, une grande partie des 2 millions de personnes atteintes de rhumatisme en Suisse appartient aux groupes à risque. Les personnes souffrant de rhumatisme et suivant une immunothérapie sont particulièrement inquiètes. Dois-je interrompre mon traitement de fond ? Mon employeur peut-il exiger que je poursuive mon travail ? Mon médicament est-il toujours disponible ? En ces temps difficiles, la Ligue suisse contre le rhumatisme continue d’aider les personnes concernées en leur offrant des conseils et des informations. Les personnes atteintes de rhumatisme et leurs proches peuvent nous contacter par téléphone au 044 487 40 00 et sur info@rheumaliga.ch.

Conseils et informations

De nombreuses personnes souffrant de rhumatismes sont déstabilisées par la situation actuelle et demandent conseil auprès de la Ligue suisse contre le rhumatisme. Tout comme Silvia Meier, 37 ans : « J’ai terriblement peur de contracter le coronavirus, car mon système immunitaire est affaibli par mes rhumatismes et la pharmacothérapie. » Les services d’information de la Ligue contre le rhumatisme sont énormément sollicités et les conseils personnalisés aident de nombreuses personnes à faire face à cette situation difficile. Le site Web www.ligues-rhumatisme.ch offre des informations précieuses et compréhensibles sur les rhumatismes et le coronavirus. À elles seules, les FAQ, qui ont été rédigées avec des experts en rhumatologie et qui sont constamment mises à jour, ont déjà été consultées plus de 60 000 fois.

Des antirhumatismaux pour le traitement du COVID-19

Les traitements actuellement utilisés pour soigner les patients atteints de COVID-19 et souffrant de complications graves comprennent également divers médicaments contre les rhumatismes. Sont actuellement concernés les médicaments Plaquenil® (hydroxychloroquine) et Actemra® (tocilizumab). En cas de risque de rupture d’approvisionnement, les patients atteints de rhumatisme peuvent se voir prescrire un médicament équivalent par leur médecin traitant. En liaison étroite avec la Société Suisse de Rhumatologie (SSR), la Ligue contre le rhumatisme fournit sur son site Web des informations détaillées sur l’évolution actuelle de la situation ainsi que sur les recommandations médicales. Dans le cas d’Actemra®, il est par exemple possible de passer de la perfusion à l’auto-injection par seringue préremplie. Le patient ne doit ainsi plus se rendre à l’hôpital ou au cabinet pour se faire administrer le médicament par perfusion.

Restez actif !

Pour de nombreuses personnes atteintes de rhumatisme, la pratique d’une activité physique est un élément essentiel de leur traitement. Dans le contexte actuel, il s’agit d’une véritable gageure. Les cours ont été annulés jusqu’à nouvel ordre et les centres sportifs sont pour le moment fermés. Il est actuellement particulièrement important de faire régulièrement de l’exercice à la maison. Les deux dépliants « Restez souple et en forme » et « Puissance concentrée » répondent exactement à ce besoin. Les deux publications ont été réalisées en étroite collaboration avec des scientifiques spécialisés dans

l’entraînement et l’activité physique du département des sports, de l’activité physique et de la santé de l’Université de Bâle. Les dépliants proposent chacun huit exercices pour renforcer la force et accroître la mobilité et peuvent être commandés gratuitement sur www.rheumaliga-shop.ch.

Informations complémentaires
Monika Siber, responsable communication, tél. 044 487 40 60, m.siber@rheumaliga.ch