Vif intérêt pour le thème des douleurs aux hanches

Une danseuse du ventre sur l'estrade devant l'auditoire

Retour sur le succès de notre semaine d’action. Le thème des douleurs aux hanches est manifestement une question sensible. Au total, près de 2400 visiteuses et visiteurs ont participé aux 16 événements organisés dans toutes les régions de Suisse et sont ainsi venus écouter les conférences des rhumatologues, chirurgiens et thérapeutes, mais aussi demander des conseils aux différents stands d’informations.

Le rhumatisme de la hanche: un sujet qui touche davantage les hommes?

Cette dixième édition de la semaine d’action est un record: tant le nombre d’événements organisés que la fréquentation ont largement dépassé les chiffres des années précédentes. Nous avons en outre enregistré cette année la proportion de visiteurs masculins la plus importante depuis des années. «C’est la première fois qu’autant d’hommes participent à notre semaine d’action», a déclaré Valérie Krafft, directrice de la Ligue suisse contre le rhumatisme. «Et ils ont montré un vif intérêt pour le thème abordé. La majorité des questions du public ont en effet été posées par des hommes.»

Les questions concernaient les symptômes, mais aussi le traitement des douleurs rhumatismales de la hanche. Un visiteur apparemment bien informé a également abordé le tout nouveau traitement de l’arthrose au moyen de cellules de cartilage cultivées in vitro. Un autre visiteur, sportif, a quant à lui voulu savoir: «Combien de temps faut-il pour être de nouveau sur pied après la pose d’une hanche artificielle? Vais-je ensuite pouvoir rejouer au tennis?»

Un numéro de danse très féminin

En revanche, la Journée de la santé organisée à Zurich était plutôt placée sous le signe de la femme. D’origine mexicaine, la danseuse du ventre Azul Cruz est venue y présenter un numéro de danse afin de démontrer qu’une hanche mobile est tout à fait capable de se balancer dans bien des sens. Ce numéro était d’autant plus impressionnant qu’Azul Cruz souffre d’arthrite. Elle nous prouve dès lors que l’activité sportive n’est pas du tout incompatible avec des douleurs articulaires chroniques. Bien au contraire! Bouger régulièrement permet de lubrifier les articulations et de les garder souples et mobiles au niveau des hanches, même si celles-ci sont souvent touchées par l’arthrose.

Un grand merci

Le bureau national de la Ligue suisse contre le rhumatisme remercie tous les partenaires de la semaine d’action – tout spécialement les ligues cantonales et régionales participantes – pour leur agréable collaboration et leur contribution à la réussite de cette édition.

Quelques clichés de la semaine d’action 2017

Mots-clés