Nouvelles vidéos: Connaissances de base sur les médicaments antirhumatismaux

Medi Video Standbild

Depuis des décennies, la médecine moderne développe toute une pharmacopée pour lutter contre les douleurs et les inflammations et, avec l’expiration des brevets des médicaments biologiques, plusieurs biosimilaires vont arriver sur le marché.

Pour les personnes souffrant de rhumatisme, il devient donc de plus en plus difficile de s’informer sur les nombreux médicaments et leurs mécanismes d’action: Que sont les traitements de fond? Quels sont les effets secondaires des antalgiques? En quoi précisément les biosimilaires se distinguent-ils des médicaments biologiques?

Dans ce contexte, la Ligue suisse contre le rhumatisme souhaite expliquer avec des vidéos quels groupes de médicaments antirhumatismaux sont aujourd’hui disponibles, comment ils agissent et ce qu’il est important de savoir à propos de leurs effets secondaires.

Six questions sur le traitement de la douleur induite par le rhumatisme

Cette vidéo traite de trois groupes de médicaments antirhumatismaux fréquemment utilisés: les antidouleurs (antalgiques), les corticoïdes et les anti-inflammatoires sans cortisone, plus connus sous l’abréviation AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Cinq questions relatives aux traitements de fond du rhumatisme

Les traitements de fond de synthèse qui agissent sur le système immunitaire jouent un rôle essentiel dans le traitement du rhumatisme inflammatoire. Cette vidéo donne un bref aperçu de l’usage des traitements de fond.

Sept questions sur les médicaments biologiques et les biosimilaires

Cette vidéo est consacrée aux traitements de fond modernes issus des biotechnologies. Elle explique entre autres la différence entre les médicaments biologiques et les biosimilaires.

Sponsors

La Ligue suisse contre le rhumatisme remercie les entreprises suivantes pour leur soutien financier, sans lequel la série de trois vidéos en trois langues n’aurait pu être réalisée: Janssen-Cilag SA, Gebro Pharma SA, MSD Merck Sharp & Dohme SA et UCB Pharma SA.

Mots-clés